Participation de DECOS à l'élaboration du PLU du Croisic

Faisant suite à la présentation du PADD (exposé dans le hall de la Mairie, développé en réunion publique le 6 août 2010) et aux échanges avec Elus et Membres des Services Techniques Municipaux (le 26 Août 2010), l’Association DECOS exprime ici ses remarques et interrogations.

LA PRESENTATION DU PADD EST COMPLEXE DANS SA FORME

Pourquoi : Des Grandes Notions
puis ….... Des Grandes Orientations
et enfin… Des Orientations Particulières



 

DECOS considère que si les grandes notions et orientations sont correctement articulées, même si elles ne répondent pas totalement aux attentes, les Orientations Particulières devraient décliner l’ensemble des actions à mener découlant des grandes orientations.
Exemple : Poursuivre la mise en valeur et l’animation du centre ville est à réintégrer dans les 2 grandes orientations n°2 et 3.

LES GRANDES NOTIONS qui guident ce PADD sont acquises et partagées.

DECOS adhère à l’énoncé en sachant qu’on peut tout y mettre ou rien. Néanmoins, il faut préciser qu’il n’y a pas : « des richesses patrimoniales et des richesses naturelles », mais UN Patrimoine (héritage de nos ascendants) Culturel, Architectural, ET, Naturel (sans hiérarchie) et que TOUT ce Patrimoine est à préserver, en particulier pour et par le Tourisme.

LES GRANDES ORIENTATIONS sont équivoques, et ne constituent d’aucune manière un projet cohérent répondant à un Objectif Affiché.

Nous demandons que soient prises en compte les propositions de l’association DECOS qui ont été déposées en mairie, sur le registre, pour le PLU. En particulier elles détaillent les 4 grandes orientations suivantes :

1. ABANDONNER LE PROJET D’ESSOR DEMOGRAPHIQUE

2. VALORISER LE PATRIMOINE NATURE

3. ORGANISER LES CIRCULATIONS SUR TOUT LE TERRITOIRE

4. DEFINIR UN PROJET URBAIN AUTOUR DU PORT

LES ORIENTATIONS PARTICULIERES D’AMENAGEMENT (panneaux 14 et 15) sont explicites.

Elles représentent le projet (présenté aux dernières élections municipales) de l’équipe élue, et constituent le véritable PADD.

Les remarques complémentaires sont les suivantes :

  • La Valorisation des Espaces Naturels (4è point)
    Mais celui-ci n’est pas explicite du tout. Les 3 paragraphes développés ne vont pas dans le sens d’une valorisation des espaces naturels, bien au contraire.
  • Une Grande Orientation : « Faciliter les modes de déplacement alternatifs à la voiture »
    (Axe II, panneau 12) avec les 3 dispositions explicites
    ne trouve pas sa place dans les orientations particulières.
  • Les « Sites affectés à l’accueil des futurs programmes de logement » ne respectent pas les Grandes Orientations I et IV qui portent sur la Préservation « des Richesses Naturelles » et de « l’Environnement ».
  • La poursuite de l’Extension Urbaine :

1) C’est une hypothèque de l’espace vital, même en précisant qu’il s’agit de penser aux générations futures. Ces programmes de logements laisseront la part belle aux logements secondaires (déjà trop bien servis ces 2 dernières années) sans effet sur le dynamisme de l’agglomération. C’est progressivement l’installation d’une ville morte 9 mois sur 12.

2) Ces « Sites affectés » placent en périphérie les logements sociaux ; ce qui ne respecte l’engagement de mixité sociale dans « une petite ville intergénérationnelle ».
Les logements sociaux doivent être intégrés et proches des services.

3) La disparition de ces espaces naturels est un appauvrissement du Patrimoine Croisicais, objet de l’intérêt des touristes et des promeneurs en quête de nature sous toutes ses formes.

 

  • Le 4ème point de l’axe III relatif au développement économique et qui concerne les activités tertiaires de bureau et de recherche n’est aucunement mentionné

EN CONCLUSION

Des Orientations « Grandes » ou « Particulières » explicites retiennent l’attention :

  • « Poursuivre la mise en valeur…du centre-ville »
  • « Aménager et valoriser l’entrée de ville… »
  • « Faciliter les modes de déplacement alternatifs à la voiture »

ET ont le soutien de l’association.

Les efforts en direction des logements sociaux doivent être accompagnés de la volonté d’intégration et de mixité sociale, en les plaçant dans l’agglomération et non en périphérie.

MAIS DECOS SE PRONONCE GLOBALEMENT CONTRE CE PADD :

  • Qui prévoit une extension de l’agglomération et qui nie les difficultés afférentes à une croissance de la population (5000 hab.).
  • Qui ne place pas la préservation des espaces naturels actuels au centre du projet.
  • Qui ne recense pas les zones humides.
  • Qui ne recherche résolument pas une amélioration du cadre de vie des Croisicais, sans les mises aux normes des réseaux d’eaux usées, ans un projet d’aménagement global des circulations.

 

Le Croisic, le 20 septembre 2010

Pour DECOS,
Le Vice-président
chargé des relations
J.JURET

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Ce site n'est plus mis à jour par l'association DECOS

 

Pour accéder au nouveau site

cliquez sur le logo ci-dessous

 

Accès au site officiel de l'association DECOS

 

×