Commentaires et demandes de DECOS

PLU de Batz sur Mer

 1. Cohérence avec le SCOT en préparation

L’antériorité du projet de PLU permet de comprendre qu’il ne faut sans doute pas encore retarder la validation de ce plan. Cependant DECOS regrette que cette procédure soit finalisée alors que le SCOT, qui devrait s’inscrire en amont, ne sera pas encore finalisé. DECOS demande impérativement que les éléments du SCOT en cours d’élaboration, concernant la commune de Batz-sur-mer, soient scrupuleusement respectés.

Si la vocation touristique de Batz-sur-mer est renforcée, il est nécessaire que les décisions d’aménagement prises n’entraînent pas une fossilisation de l’existant qui transformerait le bourg et ses villages en musée à ciel ouvert, ne vivant qu’en période de saison touristique, avec une part importante de commerces saisonniers.

 2. Projet de voirie (page 166)

  • Liaison Kermoisan – Le Manerick : garantir que « l’élargissement » mentionné ne signifie pas un élargissement de l’emprise sur la zone verte, et que le flux de véhicule ne sera pas sensiblement augmenté par la liaison directe d’une bretelle de rattachement au rond point au pied du château d’eau, ET par une signalisation qui encouragerait les visiteurs de passage à rejoindre directement la côte sauvage. Un tel changement entraînerait une pollution sonore, visuelle et olfactive très regrettable pour la traversée de la zone verte. Le projet devrait limiter les travaux à une sécurisation pour les piétons et les cyclistes en particulier. La protection de la zone naturelle de cette rupture d’urbanisation doit être assurée.
  • Aménagement de la route côtière RD45 : rechercher tous moyens de réaliser une voie cycliste sécurisée qui réponde au besoin de circulation douce au moment où des travaux sont planifiés. Même si la responsabilité de cette route départementale appartient au Conseil Général, il serait important que le projet de la commune précise ce besoin de voie cyclable protégée.
  • Voie de sortie sud de la zone du Poulgo : éviter l’augmentation du flux de véhicules route de Ker Jacot, qui augmenterait le trafic le long de la côte, et augmenterait les nuisances le long des résidences actuelles, et emmener le flux vers le boulevard de l’Atlantique au Pouliguen.
  • Besoin de reconsidérer l’ensemble des pistes cyclables actuelles et celles qui pourraient être développées : signalisation, sécurité, augmentation des parcours… Il est regrettable que le PLU soit très discret sur ce point essentiel à traiter au moment des choix structurels.
  • DECOS apprécie les projets de parkings réalisés sur terrains perméables naturels.

 3. Zone artisanale et commerciale du Poulgo (5ha en 2 tranches)

Page 210 : « Volonté des élus de réaliser une ZAC d’éco activité ».

Il serait intéressant et utile de savoir plus précisément ce qui est compris par éco activité. Des intentions de réalisations d’éco-quartiers ont été entendues. Il serait nécessaire de savoir ce qui est mis derrière les mots. Réaliser ou faire réaliser des bâtiments aux normes HQE, voire encore mieux avec des exemples de bâtiments à énergie positive, afin de montrer une ambition claire d’efficacité énergétique, et capables de servir de vitrine pour les économies d’énergie, serait un atout.

Aménager des « parcours d’observation de la nature » autour des espaces recélant des espèces remarquables serait souhaitable.

  • On s’étonne des besoins d’extension de la zone actuelle, alors qu’il serait d’abord nécessaire de finir l’aménagement de la zone actuelle, et remédier aux insuffisances notoires : écoulement des eaux, circulation piétons et véhicules…
  • il est nécessaire que le règlement précise bien que les lots attribués pour une activité artisanale ne sont pas autorisés à héberger des habitations permanentes, même intégrés aux locaux professionnels.
  • La séparation du projet en 2 tranches permet de prendre le temps d’affiner la deuxième tranche du projet pour une bonne compatibilité avec la protection des zones naturelles du périmètre Natura 2000.

4. Coupures d'urbanisation

  • Nécessité de garantir que les surfaces protégées pour les coupures d’urbanisation à l’est (coupure verte) et à l’ouest (dune de la Falaise) seront bien effectivement protégées, pour la faune et la flore. Besoin de faire respecter les règles relatives au camping sauvage en particulier, aux circulations parasites, ou à l’entretien des terrains non exploités (plantes invasives, risque incendie). Le règlement devrait expliciter ces exigences et son application contrainte par les autorités locales.
  • Concernant la dune de la Falaise, nécessité de réaliser les projets de protection (circulation humaine, espèces invasives) et de valorisation des espèces implantées.

5. Zone de loisirs de Saint-Nudec

Besoin de garantir la bonne qualité des logements de loisirs et une densité limitée à proximité du rond point de Saint Nudec à forte densité de circulation.

Nécessité de s’assurer que ces zones d’urbanisation pour les loisirs ne puissent pas se transformer en habitation permanente comme cela s’observe en de nombreux endroits, sans être soumis aux mêmes règles de construction.

6. Nouvelles zones urbanisables

Il serait souhaitable de ne pas ouvrir la totalité de la zone du Temps Perdu à l’urbanisation, même dans un deuxième temps, pour y intégrer une zone verte.

Bien que sa situation entre deux zones urbanisées, autorise à dépasser la contrainte de non construction dans la bande des 100 m du rivage, il serait souhaitable de planter la zone intérieure aux 100m pour plus de verdure dans un quartier de Poulan qui en manque cruellement.

7. Gestion des déchets verts

Une collecte spécifique des déchets verts serait souhaitable dans la commune pour les volumes qui ne peuvent être stockés en composteur de jardin, et difficiles à transporter en déchetterie...

G.P. - mars 2010

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Ce site n'est plus mis à jour par l'association DECOS

 

Pour accéder au nouveau site

cliquez sur le logo ci-dessous

 

Accès au site officiel de l'association DECOS

 

×