Le Baccharis

Espèces Invasives-01.JPG

Le Baccharis halimifolia, originaire d'Amérique du Nord.  Il est partout. Dans les haies, dans les jardins, les prés, les terres en friche, les marais... Bref, on ne voit que lui !!!! Il a une capacité de reproduction phénoménale, jusqu'à 1 million de graines sur un pied femelle. Ces graines peuvent survivre 5 ans avant de germer. Tout comme les graines des pissenlits, elles sont dispersées par le vent souvent loin du pied mère. Aucun terrain ne lui résiste, il a littéralement colonisé tous les espaces de notre littoral et présente une très grande résistance aux éléments naturels (gel, pluie, vent..)

 A l'instar de l'herbe de la Pampa, il est très décoratif et sa croissance rapide permet d'obtenir des haies denses très rapidement. Introduit en France, tout d'abord dans les jardins en raison de sa rusticité, il a rapidement proliféré et on le retrouve dans toutes les zones humides de la Bretagne, entre autres. Il a été aperçu au Croisic pour la première fois en 1915.

                  Espèces Invasives-05.JPG   Plantes invasives

 Espèces en danger

 Sa propagation présente un véritable danger pour la biodiversité. Il étouffe les espèces locales et entraine à terme leur disparition. Son effet "brise-vent" dans les marais contrarie la production du sel. Sa fleur peut se retrouver dans la fleur de sel et diminuer les qualités du produit. L'écosystème est totalement bouleversé.

 Comment lutter contre le Baccharis ?

 Son éradication est extrèmement difficile. La plus efficace consisterait à arracher tous les pieds, mais l'usage d'engins mécaniques est souvent inadapté au milieu. L'utilisation des désherbants est inconcevable et de toute façon serait inefficace.

 Des expérimentations sont à l'étude pour se débarasser des cette plante envahissante, mais le coût et les délais risquent de ralentir leur progression.

 Aujourd'hui, seul l'arrachage manuel des jeunes pousses avec leurs racines est efficace et sans danger pour l'environnement.

 __________

 Pour information:

 Une plaquette vient d'être éditée par le syndicat intercommunal de la Côte d'Amour et de la presqu'île guérandaise:

 " LE BACCHARIS HALIMIFOLIA"

 _________

Eradication sur la Côte du Croisic

Même si la tâche s'avère difficile, une opération d'éradication du baccharis est en marche sur la Côte Sauvage du Croisic. 

Et à Batz-sur-Mer

DECOS en partenariat avec la municipalité de Batz sur Mer a réalisé une nouvelle opération de coupe de baccharis avant leur floraison.
Nous étions un peu plus d’une vingtaine de bénévoles au cœur des Marais Salants, près de la route des Marais, au niveau du pont de Sihascouët.
Le service municipal des espaces verts s’était équipé pour l’occasion d’une pelle mécanique pour arracher les souches, ce qui devrait permettre de rendre l’opération plus durable.
Un grand merci aux bénévoles qui ont contribué à cette action, malgré les difficultés d’accès, les baccharis étant enfouis dans une végétation très dense de ronces et chênes verts.
A renouveler l’an prochain en espérant le concours du plus grand nombre de bénévoles.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Ce site n'est plus mis à jour par l'association DECOS

 

Pour accéder au nouveau site

cliquez sur le logo ci-dessous

 

Accès au site officiel de l'association DECOS