BATZ-SUR-MER

DECOS PREPARE LES ELECTIONS MUNICIPALES MARS 2014-03-05

Compte-rendu de la rencontre du 11 mars 2014

M.Chossat et M. Clautour  avec Christian Guérin et Gilles Pelon


Modes de fonctionnement :

- il n’est pas prévu d’adjoint environnement, d’une part parce que le sujet étant jugé transverse, toute action envisagée devra avoir un volet environnemental, et d’autre part parce qu’ il n’y a pas dans l’équipe de personne dotée d’une compétence spécifique en matière d’environnement. Un adjoint « Travaux et Environnement » sera désigné (M Clautour), en parallèle à un adjoint Urbanisme, et un chargé des affaires économiques. En outre, OK pour qu’il y ait des référents en charge de suivi des dossiers et il est possible qu’un interlocuteur soit dédié aux relations avec DECOS.
- pas de politique environnementale au niveau communal, sachant que la plupart des problématiques environnement du territoire est couverte par les compétences de Cap Atlantique. Mais des programmes d’actions seront à développer localement.
- concernant les modes de gouvernance, souhaite décloisonner les différents domaines de compétence au sein de l’équipe municipale et pratiquer l’écoute et la discussion. Demandera aux élus participant à des réunions de rédiger des comptes-rendus qui seront diffusés à tous les membres du conseil.
- n’écarte pas l’idée de consulter DECOS sur les sujets environnementaux.
- la question de la communication vers le public n’a pas été discutée.

Enjeux environnementaux :

Urbanisme :
- accepte les contraintes imposées par les différents classements de protection de l’environnement dans le cadre du PLU, mais souhaite qu’il n’en soit pas ajoutées d’autres. Besoin de ne pas remettre en cause l’activité humaine par une approche trop malthusienne, et préférer l’éducation à la contrainte. Les compétences d’un architecte paysager dans l’équipe devraient favoriser des solutions.
- Concernant la zone verte à l’Est, classée ZPPAUP, M Chossat est favorable à viabiliser les chemins piétons/ vélos tous publics pour circuler sur la zone. N’est pas hostile à une réflexion plus approfondie sur l’avenir de cette zone, et le développement d’une gestion  en relation avec les propriétaires.
- Reconnaît que le centre bourg réaménagé est très (trop ?) minéral.
- Concernant le projet de poste de secours plage de la Govelle, l’objectif serait de partir de l’existant pour une solution simple, en structure légère. Semble regretter la réalisation du poste de secours plage Valentin trop massif.
- Prévention des inondations (PAPI) : M Chossat a participé à toutes les réunions sur le sujet à Cap Atlantique . Besoin de consolidation des digues. Mais les paludiers semblent accepter l’idée de submersions périodiques des marais (quelle fréquence ?).
- Concernant la prévention des risques littoraux (PPRL), la cartographie des zones à modifier au PLU ne semble pas encore définitive. Piloté par l’Etat.

Qualité des Eaux :
- M Clautour considère que les contrôles et le suivi faits par Cap Atlantique sur les installations d’assainissement sont satisfaisants, tout au moins sur les installations nouvelles. Des contrôles sur les séparations EU ( eaux usées) et EP( eaux pluviales) seraient faits périodiquement.
- La question des causes de pollution des eaux de rivage entraînant toujours des interdictions de baignade périodiques malgré les travaux faits sur la station du Livery reste sans réponse.
- Concernant les camping cars, prévoit un lieu de vidange spécifique. Et reconnaît que la gestion de cette forme de tourisme en croissance est source de difficultés et de conflits potentiels qui devra être mieux organisée

Biodiversité :
- pas de stratégie particulière pour lutter contre les plantes invasives, se plaçant dans le cadre des actions coordonnées par Cap Atlantique.
- OK pour promouvoir la plantation d’espèces indigènes sur la commune, et des idées de foire aux arbres comme à La Baule.
- Serait favorable à relancer le projet de protection valorisation de la Dune de la Falaise.

Circulations douces :
- M Chossat serait curieux de connaître les éléments de réflexion du groupe de travail vélo dont il n’a pas eu connaissance.
- Reconnaît les insuffisances sur ce sujet, et le déficit de communication entre les parties concernées pour élaborer les solutions.
- Très favorable à une clarification de la signalisation, et des jalonnements tant pour les voies cyclables, que les zones 30 et les voies vertes, et une meilleure lisibilité.
- Souhaite la formalisation de voies vertes.

Economies d’énergie
- (Plan Climat Energie du Territoire) : sujet non discuté, mais M Chossat ne semble pas avoir de discours affirmé actuellement.

Education des Jeunes :
- comprend le besoin d’accompagner les écoles avec des ressources externes telles que le CPIE.
- Doit d’abord écouter les enseignants et directeurs d’écoles, et se propose de consulter DECOS pour envisager une action concertée.
- La priorité est cependant l’organisation des nouveaux rythmes scolaires.
- Souhaite mettre en place un Conseil Jeunesse.

Zone Commerciale et Artisanale du Poull’go :
- sujet non abordé.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Ce site n'est plus mis à jour par l'association DECOS

 

Pour accéder au nouveau site

cliquez sur le logo ci-dessous

 

Accès au site officiel de l'association DECOS