Edito Batz/Mer Bulletin N°4

Editorial Batz-sur-Mer

Bulletin N°4

 

           L’enquête publique de la dernière version du PLU a été réalisée en mars. Le commissaire enquêteur a émis un avis favorable avec quelques remarques. L’accord de la Préfecture est attendu avant l’été, et la promulgation du projet est attendue au plus tard au début de l’automne.

           Le commissaire enquêteur a souhaité que les observations d’ordre général, exprimées par DECOS « …soient examinées avec attention » lors de la réalisation du plan.

Le projet envisage une progression d’environ 12% de la population actuelle pour atteindre 3500 habitants en 2015. Les zones à urbaniser se situent à l’entrée du bourg (tout d’abord environ 4ha zone de la Pigeonnière, avec 800 m² de zone économique commerciale) et dans le village de Kermoisan. Deux zones de 6,4 ha sont destinées à une urbanisation ultérieure (Cancornet et Temps Perdu). A noter entre autres éléments du plan, un projet de maison de retraite, une zone de constructions de loisirs à Saint Nudec, la réalisation de la zone artisanale et commerciale au Poulgo, et une voie routière réaménagée entre le rond point de Kermoisan et le Manéric en plus du réaménagement de la route côtière.

Quelques une des observations faites par DECOS :

- regrets de voir le PLU validé avant le SCOT en cours  pour Cap Atlantique, et demande que la réalisation du plan soit impérativement cohérente avec ce SCOT. Souhait que la vocation touristique de Batz sur mer ne conduise pas à un musée à ciel ouvert qui ne vivrait qu’en saison.
           -
demande générale que des voies de circulation douce (vélo) et sécurisées soient intégrées au plan (ex RD 45 le long de la côte) et demande à ce que la liaison entre rond point de Kermoisan et baie du Manéric soit seulement sécurisée, sans élargissement, avec détournement minimal du flux de circulation automobile à travers cette zone verte.
 Le commissaire enquêteur suggère même que cette voie soit mise en sens unique.

- zone artisanale du Poulgo : bien que le plan prévoit une « ZAC d’éco activité », DECOS demande à ce que les critères « écologiques » de construction et d’aménagement soient exemplaires, en particulier pour ce qui concerne les économies d’énergie et la valorisation des espaces remarquables :

- coupures vertes :

à l’ouest pour la dune de la Falaise, demande de protection de la faune et de la flore, et valorisation.

à l’est besoin de faire respecter les règles en particulier relatives au camping sauvage sur les terrains privés, et de lutter contre les plantes invasives (baccharis).
Conclusion : DECOS devra porter toute son attention lors des réalisations de ce plan  au respect des engagements pris, et devra si besoin, proposer sa contribution à la recherche de solutions.

 

                      Gilles PELON

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Ce site n'est plus mis à jour par l'association DECOS

 

Pour accéder au nouveau site

cliquez sur le logo ci-dessous

 

Accès au site officiel de l'association DECOS