Lutte contre le Baccharis et les espèces invasives

Description de l’enjeu

Plusieurs espèces d’origine exotique (baccharis halimifolia, renouée du Japon, herbes de la pampa…) implantée sur notre territoire et ayant un fort pouvoir de prolifération perturbent le fonctionnement des écosystèmes, réduisant la biodiversité des espèces (végétales et animales) endogènes pouvant jusqu’à provoquer leur extinction.

Situation actuelle

Bien que le problème soit clairement identifié au niveau de la communauté de communes (Cap Atlantique), les moyens alloués pour faire régresser les zones envahies ne sont pas suffisants, d’autant qu’aucune interdiction de vente des plantes concernées n’est imposée, même localement.

Points positifs, atouts, avantages 

Le problème est identifié par les autorités locales.
Le Conservatoire Botanique National de Brest suit le problème et fournit des recommandations (http://www.cbnbrest.fr/site/pdf/Baccharis_halimifolia.pdf).

Points négatifs, menaces, faiblesses

  • La priorité serait d’interdire la commercialisation et l’introduction des espèces concernées sur le territoire car leurs qualités de résistance et d’aspect (fleurs des baccharis) les rendent attractives.
  • Il manque sur le territoire un programme concerté au niveau de tous les acteurs (communes, professionnels, associations, résidents permanents et secondaires) pour contrôler et contenir l’envahissement de ces espèces avec l’affectation de moyens adaptés.
  • Au-delà des terrains propriétés publiques qui pourraient être traités en priorité, il y a une large dissémination sur des terrains privés, dont les propriétaires sont souvent inconscients des risques de ces espèces.
  • Les espèces invasives ayant souvent une très forte résistance, leur éradication complète est très difficile, et le premier objectif serait de limiter l’extension des surfaces atteintes.

Position DECOS

DECOS considère le sujet comme une de ses priorités et a lancé un groupe de travail dédié à ce sujet depuis plusieurs années, en ayant comme priorité le baccharis halimifolia et les herbes de la Pampa (voir actions ci-dessous).

Actions en cours

  • un état des lieux (inventaire) est en cours sur la commune du Croisic pour localiser précisément les surfaces atteintes et contrôler l’évolution de ces espèces.
  • rencontres avec les autorités (municipales, Cap Atlantique, Conseil Général) pour demander une action concertée et des moyens proportionnés aux besoins.
  • des actions « coup de poing » périodiques de coupe et d’arrachage (jeunes plants) avec des bénévoles.
  • des actions de communication et sensibilisation des habitants.

 L.T. et G.P. - 21/04/2012


LA LUTTE CONTRE LES BACCHARIS CONTINUE :  
Une nouvelle opération coup de poing a été organisée le 18 septembre dans les marais salants à Batz sur Mer avec l’appui des services techniques de la ville. Cette opération qui a été organisée avec peu de préavis, a permis de dégager tout un secteur en bordure de salines, en continuité de l’espace qui avait été dégagé à l’automne 2013. Il a été convenu avec les élus, que la lutte contre les baccharis devait être amplifiée, sachant que d’après les observations suivies par Cap Atlantique, la surface colonisée avait doublé entre 2004 et 2012 sur la commune de Batz sur Mer.
La presse en parle 2014 09 art echo coupe baccharis2014 09 art echo coupe baccharis (137.21 Ko)

DECOS S’ENGAGE DANS LE NOUVEAU COLLECTIF ANTI BACCHARIS       
Plusieurs associations de protection de l’environnement de la presqu’île et des départements riverains, ont décidé de constituer un collectif pour lutter contre les baccharis. Ce collectif en cours de constitution à l’initiative de l’association des Amis de Mesquer s’est fixé comme objectif d’obtenir des modifications législatives et règlementaires pour interdire sa commercialisation, et donner la possibilité aux préfets des départements concernés de pouvoir émettre des arrêtés obligeant les propriétaires des terrains envahis à couper les pieds avant floraison ou les arracher.
Des actions complémentaires à conduire avec les collectivités concernées seront multipliées.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Ce site n'est plus mis à jour par l'association DECOS

 

Pour accéder au nouveau site

cliquez sur le logo ci-dessous

 

Accès au site officiel de l'association DECOS

 

×