Dune de la falaise Batz-sur-Mer - Le Croisic

Dune de la falaise

Description de l’enjeu

Protection et valorisation de la biodiversité de la dune grise.

Situation actuelle

La dune de la Falaise s’étend sur environ 20 ha à cheval sur les communes de Batz-sur-Mer et du Croisic, de la RD45 (route côtière) aux marais salants, au nord de la voie ferrée. Elle est considérée comme une rupture d’urbanisation au SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale de Cap Atlantique) et classée Ns au PLU de Batz-sur-Mer. Ce terrain de dune qui a été partiellement cultivé jusqu’au milieu du XXe siècle, regroupait des puits d’alimentation d’eau de nappe phréatique. Il  a servi de gisement de sable pour la construction (d’où probablement les dépressions dunaires qui permettent les remontées d’humidité).
La propriété des terrains est partagée entre le Conseil Général, Cap Atlantique (alimentation eau), les communes de Batz-sur-Mer et Le Croisic, et une indivision privée en bordure des marais.
Le site est considéré d’un intérêt patrimonial naturel majeur, lié avec la présence de deux habitats naturels Natura 2000 : habitat prioritaire « dune grise » (végétation herbacée) et habitat « dépressions dunaires interdunales ». 266 espèces de plantes ont été recensées, dont 22 espèces patrimoniales protégées, 6 espèces d’orchidées, 2 espèces d’amphibiens.
Le projet Natura 2000 préparé par Cap Atlantique en 2007-2008 avait plusieurs buts : lutte contre les espèces envahissantes, abattage sélectif des ligneux dans les dépressions dunaires, recreusement de dépressions humides, gestion des pelouses dunaires (pâturage), canalisalisation de la fréquentation et sensibilisation du public (circuit d’interprétation), nettoyage de déchets divers…
Simultanément un autre projet de chemin de randonnée prévoyait la réalisation d’un sentier pédestre en bordure des marais reliant Le Croisic (cale à rouleaux) à Batz-sur-Mer (la Bonne Eau).
Ces projets suspendus début 2009 n’ont toujours pas été relancés.

Points positifs, atouts, avantages 

  • L’inventaire botanique du milieu dunaire, réalisé en 2006 par le Conservatoire de Brest, a permis de recenser les espèces présentes et de démontrer la richesse exceptionnelle du site.
  • Le projet formulé en 2008 définit les actions à conduire et constitue une bonne base pour relancer un projet. On peut espérer que si les différentes parties prenantes étaient près de s’accorder pour le réaliser en 2008, il doit être possible de le relancer.
  • Le sentier pédestre envisagé n’est pas une création mais reprend un trajet existant.
  • Le site situé le long de voies routières très fréquentées, à proximité du Moulin de la Falaise bien identifiable, favorise son identification et sa valorisation.

Points négatifs, menaces, faiblesses

  • Le temps qui passe aggrave la situation et l’envahisssement de la végétation parasite. Plusieurs chantiers de lutte contre les baccharis avaient été réalisés entre 2004 et 2008. Ils n’ont quasiment pas été reconduits.
  • Le site donne l’impression d’abandon, ce qui augmente sa vulnérabilité.
  • Le nombre important de parties impliquées dans la conduite d’un tel projet le rend plus difficile à réaliser.
  • Le sentier pédestre envisagé traverse des propriétés privées sur certains tronçons, ce qui suppose des autorisations de passage difficiles à obtenir.
  • Le budget nécessaire à la réalisation d’un projet 2000 avait été financé en 2008. Il est probable que les contraintes budgétaires actuelles rendent le financement plus difficile.
  • La commune de Batz-sur-Mer a exprimé le souhait qu’un projet d’implantation de vignes (env 50 pieds), en limite du périmètre protégé près du Moulin, puisse être simultanément réalisé en rappel de l’implantation historique de vignes sur le territoire, qui avaient été épargnées par le phylloxéra.
    Or il semble que la coexistence entre les espèces protégées et la vigne soit délicate (traitements contre maladies).

Position de DECOS

DECOS considère ce projet comme prioritaire pour la protection de la biodiversité du territoire et souhaite vivement qu’un projet de protection–valorisation de la dune soit relancé au plus tôt sur la base du projet Natura 2000 qui avait été préparé. De même pour la réalisation du chemin pédestre le long des marais entre Batz-sur-Mer et Le Croisic.

Actions en cours

  • Plusieurs relances ont été faites aux responsables communaux et Cap Atlantique en 2013. Sans succès.
  • DECOS prévoit de renouveler sa demande aux équipes candidates aux élections municipales de 2014.

La dune de la falaise en danger

En savoir plus

 

Gilles PELON  - décembre 2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Ce site n'est plus mis à jour par l'association DECOS

 

Pour accéder au nouveau site

cliquez sur le logo ci-dessous

 

Accès au site officiel de l'association DECOS

 

×