Lac de Grand Lieu

Visite du lac de Grand Lieu 26 mai 2011

Le lac de Grand Lieu

Départ en covoiturage à 7h30 du Croisic en direction de la commune de Bouaye (15 km au sud-ouest de Nantes) où nous avons rendez-vous à la maison de la Réserve naturelle.

 La maison de la réserve naturelle carte du Lac de Grand Lieu

Le responsable de la Réserve nous accueille et nous explique le rôle de la Société Nationale de la Protection de la Nature à Grand Lieu.
Propriété privée de M. et Mme Guerlain, le lac a été donné à l’État en 1975 ainsi que 2700 ha classés en réserve naturelle nationale en 1980.
Pour protéger le site, l’accès à la réserve en a été interdit au public.

Grand Lieu est une des plus grandes et des plus belles zones humides de France. Sa superficie varie de 2200 ha en été à 6300 ha en hiver ; il est peu profond, moins de 1m en été à 2 à 3m en hiver. Le fonctionnement hydraulique du lac est très complexe.

Le lac se caractérise par une succession de milieux :

  • eau libre en son centre (zone de pêche très réglementée),
  • herbiers flottants où nénuphars blancs et jaunes dominent sur près de 1450 ha (unique en Europe),
  • puis une ceinture de 1750 ha de roselières boisées, parsemées de petits plans d’eau,
  • enfin en pourtour, le milieu terrestre avec des prairies marécageuses inondables l’hiver et où pâture du bétail l’été.

La richesse du lac est impressionnante, les oiseaux (grands échassiers, spatules, guifettes moustac…) les mammifères (loutres, ragondins…), les poissons (anguilles, brochets…) mais aussi l’écrevisse de Louisiane qui y prolifère… enfin les végétaux (500 espèces à Grand Lieu).

Après un exposé très complet, nous partons en voiture vers le relais de chasse Guerlain. Le point de vue sur le lac est impressionnant et de nombreux oiseaux passent devant nos jumelles. La sérénité du lieu nous séduit.

Ensuite, c’est la pause déjeuner à Passay.

Sortie en barque sur le lac l'observatoire ornithologique

15h : sortie en barque dans la partie classée en réserve régionale gérée par les chasseurs. Nous pouvons observer de près les différentes zones du lac.

Nous quittons le bateau pour l’observatoire ornithologique. Sur le chemin en direction du poste d’observation, des échasses blanches nous rappellent que nous sommes sur leur territoire avec des « cris » scandalisés.
Avec jumelles et lunettes à longue portée, nous pouvons regarder à loisir les spatules, hérons cendrés et pourprés, variétés de canards…

L’écosystème de ce lieu magique est fragile, la volonté de le préserver est forte. Les différents partenaires concernés (Réserve nationale, Régionale, Conseil Général et associations diverses) réfléchissent à la possibilité d’ouverture au public sans nuire à cet équilibre instable.

C’est la tête pleine de merveilles en tous genres que nous prenons la route du retour.

C. R.

Cliquez ici pour voir toutes les photos de l'album photos correspondant

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Ce site n'est plus mis à jour par l'association DECOS

 

Pour accéder au nouveau site

cliquez sur le logo ci-dessous

 

Accès au site officiel de l'association DECOS